Programmes à sons et Sculptures sonores

Capsules d'écoute

Musique générative et somesthésique

La somesthésie, sensibilité [esthesis] du corps [soma], constitue un des systèmes sensoriels de l’organisme. Cette sensibilité a son siège dans le plus grand organe du corps humain : la peau. En considérant la peau comme l’organe le plus important du corps par son étendue, il est compréhensible que le toucher permette les sensations les plus fortes, agréables ou douloureuses et qu’il constitue un générateur non seulement de plaisirs d’une grande variété, mais aussi de sentiments parmi les plus profonds. L’ostéophonie, ou conduction osseuse, désigne le phénomène de propagation du son jusqu’à l’oreille interne via les os du crâne. Le son fait vibrer le squelette qui transmet l’information au cerveau.

Le son est une vibration et, par extension, la musique est un savant mélange de vibrations sonores. Écouter la musique ne constitue pas l’intégralité de l’expérience car le toucher joue également un rôle. Notre corps est un récepteur tactile de toutes ces ondes : c’est l’écoute somesthésique, ce que l’on perçoit par la peau, par les muscles, par les nerfs, par les os.

Les capsules d'écoute mettent en œuvre la notion de somesthésie sous un autre angle, celui de l’apaisement et de l’isolement temporaire favorable a une re-découverte d’une écoute pluri-sensorielle. Debout ou allongé, à l’intérieur des capsules cylindriques, le corps du visiteur est parcouru d’ondes sonores générées en temps réel et transmises par la matière de la structure. Ces ondes, des fréquences sinusoïdales, sont composées et synthétisées en direct par un logiciel spécifiquement développé pour l’installation, le sinotoPi_Headmaster.
Les capsules d'écoutes sont issues d'une collaboration avec le RandomLab.

Son : sinotoPi_Headmaster
cf: Sandrine Binoux
Capsules d'écoute à la Biennale Internationnale Design de Saint-Etienne 2019
Crédit photo: Sandrine Binoux